Les conseils arrosage de la Jardinerie du Théâtre pour vos plantes tout en économisant ce bien précieux qu’est l’eau.

Arrosage durant l’été austral

L’été est revenu dans notre hémisphère et comme chacun le sait les fortes chaleurs qui l’accompagnent peuvent fortement menacer vos plantes. Voici 10 conseils arrosage pour passer un été en toute quiétude.

Conseil n°1 : le soir ou très tôt le matin, c’est mieux

Afin que les plantes de votre jardin bénéficient au maximum de l’eau, arroser de préférence le soir après 18H00 ou tôt le matin avant que le soleil soit haut dans le ciel. Ainsi l’eau a le temps de s’écouler et de bien pénétrer la terre et vos plantes ont le temps de bien absorber la quantité nécessaire à leurs besoins.

Pour le gazon, vous pouvez à l’aide d’un programmateur électrique mettre en route votre arroseur durant les heures creuses (votre facture d’électricité n’augmentera pas) pour un arrosage nocturne des plus efficaces.

Pour votre gazon des Mascareignes, il est nécessaire d’arroser 15 minutes à l’aide votre programmateur.

Conseil n°2 : arroser rarement plutôt que trop tu feras

Les plantes sont plus résistantes si elle ne sont pas arrosées avec excès. Il vaut mieux arroser une à deux fois par semaine que tous les jours. Le problème est fréquent chez les jardiniers novices. Ils ont tendance à trop arroser ce qui entraine un pourrissement des racines et la mort de la plantes (elle se noie).

Astuces pour savoir si la terre de vos plantes est sèches :

  • Enfoncer le doigt dans la terre pour vérifier qu’elle est humide ;
  • Enfoncer un crayon dans la terre, si il ressort couvert de terre, elle est humide ;
  • Avec les pots en terre cuite, taper avec votre doigt (comme si vous toquez à la porte), si ça sonne creux la terre est sèche, si ça sonne plein votre terre est humide ;
  • Vous pouvez aussi vous munir d’un mesureur d’humidité.
conseil arrosage 2 : arroser rarement plutôt que trop

Conseil n°3 : ne pas mouiller les feuilles

Evitez d’arroser les feuilles surtout en plein soleil, l’eau va s’évaporer avant d’atteindre les racines, vous gaspillez votre eau. Si vous arrosez tard le soir, évitez aussi d’arroser les feuilles, car le feuillage va rester humide toute la nuit et cela augmente les risques de maladies cryptogamiques (champignons sur les rosiers, les tomates, les haricots, les pommes de terre et les cucurbitacées).

Conseil n°4 : arroser les plantes selon leurs besoins

Ils existent plusieurs variétés de plantes qui n’ont pas les mêmes besoins en eau. Si les succulents et cactées demandent moins d’arrosage, les plantes d’un potager sont plus gourmandes en eau. N’hésitez pas à demander conseil à votre conseiller Jardinerie du Théâtre lors de vos achats de plantes.

Conseil n°5 : bien choisir ses pots

Les pots en plastique retiennent plus longtemps l’humidité contrairement au pots en terre cuite (ils sont plus poreux).

Pour éviter que l’eau stagne au fond des pots, il vous faut installer un bon drainage. Si le pot n’est pas percé, il vous faudra le trouer (avec une perceuse par exemple). Ensuite il vous faut mettre un mélange constitué de matériaux comme des graviers, du terreau, des scories et de la terre végétale.

Le volume du lit drainant doit constituer environs 20% du volume total. Vous n’avez plus ensuite qu’à recouvrir de votre mélange de terre.

Conseil n°6 : un arrosage ciblé mais réparti

Que se soit dans votre jardin, ou dans un pot les plantes doivent être arrosée de manière bien reparti. Pour cela arrosez bien au pied de la plante le plus uniformément possible. Ainsi les racines se développeront et absorberont correctement les nutriments du sol.

L’arrosage au pied se réalise au goulot (à l’arrosoir), par pose de tuyaux perforés ou de tuyaux micro-poreux, ou encore par goutte-à-goutte.

Conseil n°7 : Biner !

Une terre bien aérée laisse l’eau entrer en profondeur.

Un bon binage vaut deux arrosages !

Dicton populaire

Le binage est très bénéfique :

  • La terre est plus perméable à l’eau ainsi les plantes pourront être abreuvées jusqu’aux racines.
  • La terre est plus perméable à l’air, d’où une meilleure santé de la couche superficielle du sol, celle qui abrite les micro-organismes nécessaires à la croissance des plantes.
  • En émiettant la terre, le binage limite l’évaporation de l’humidité contenue dans le sol et, en conséquence, permet de réduire les arrosages.
Conseil arrosage 7 : bien aérer la terre !

Conseil n°8 : Vous avez binez ? Et bien paillez !

Le paillage au sol permet de garder l’humidité plus longtemps dans la terre et freine l’évaporation de l’eau. Il est un régulateur thermique. Il évite aussi la pousse de mauvaises herbes qui feront concurrences à vos plantes.

En guise de paillis, vous pouvez utiliser du compost, des écorces, des paillettes de lin ou de chanvre, des cosses de cacao, etc. Pour être efficace, la couche de paillis doit être de 5 à 7 cm au minimum.

Le paillage doit être de 5 à 7 cm

Conseil n°9 : Les flaques d’eau tu éviteras

Les flaques d’eau empêchent l’air d’arriver aux racines, elles ne reçoivent plus d’oxygène et meurent.

Conseil n°10 : Une terre de qualité tu utiliseras

Ce conseil vaut surtout pour les plantes en pots ou en jardinières, ajoutez de l’argile à votre terre, cela va l’enrichir en minéraux. L’argile conserve l’humidité et draine mieux l’eau.

Un bom mélange de terre.

Pour conclure ces conseils arrosage

Ces 10 conseils arrosage permettront à vos plantes et à votre jardin de mieux affronter l’été austral. La Jardinerie vous propose une large gamme d’accessoires pour faciliter votre arrosage dont ceux de la marque Gardena qui sont gages de qualité.
C’est à vous de jouez maintenant !