Le mois dernier la Jardinerie du théâtre vous a fait découvrir la première partie de son mini guide de la couleur au jardin. Nous concluons ce mini guide avec les dernières couleurs et leurs symboliques.

Après avoir découvert la symbolique des plantes et fleurs associés aux couleurs dans notre article du mois dernier, nous abordons le blanc (qui n’est pas réellement une couleur), le gris et les couleurs insolites.

Mini guide de la couleur, atténuer la vivacité d’un jardin trop coloré

Blanc, gris et argent.

Le blanc est l’union de toutes les couleurs du spectre lumineux, ce qui fait qu’il n’est pas réellement une couleur. Dans notre civilisation occidentale, il est le symbole de pureté mais aussi de l’élégance et de l’équilibre.

Dans votre jardin ou bac ou jardinière, une petite touche de gris, de blanc ou d’argent suffit pour réconcilier des couleurs qui pourraient se heurter ou atténuer des contrastes un peu trop perturbateurs. Le blanc, c’est la gomme du jardinier. 

La pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus) est très florifère et de culture facile.  Elle a une forme de boule buissonnante de 30 à 100 cm de haut pour les variétés à port dressé. Elle peut fleurir toute l’année mais tout dépend de l’altitude où vous êtes.

Il lui faut une plantation au soleil de préférence.

Guide de la couleur au jardin, blanc comme la pervenche de Madagascar

Le platycodon blanc (Platycodon grandiflorus) est d’un entretien très facile et ne réclame aucun soin particulier. 

Il est idéale pour les jardiniers débutants ou peu présents. Le platycodon a sa place en massif, en compagnie de rosiers, pavots phlox ou gypsophile, mais aussi en bordure ou en rocaille. Il n’aime pas vraiment la compétition d’espèces plus hautes.

Platycodon blanc

Le frangipanier nain (Plumeria pudica) est une plante très florifère. Elle est souvent utiliser comme haie. Il  porte de grosses fleurs blanches au coeur jaune. Il est important qu’il soit au soleil et que le sol soit bien drainé. 

Les couleurs insolites pour votre jardin

Bronze, noire, mouchetée, bicolore,… sont des couleurs inhabituelles mais bien présente dans la nature.

Nous vous conseillons de ne pas mettre plusieurs de ces teintes ensemble. Pour mettre en valeur cette teinte de plante particulière, ile est préférable de la planter seule de ces variétés afin de lui donner de la prestance.

Le pennisettum rouge (Pennisetum setaceum) est un graminée de la couleur pourpre au feuillage spectaculaire.

Il a une croissance rapide et il se plait en sol drainé, frais à sec, en plein soleil. 

Son feuillage est coloré de rouge pourpre à chocolat. Cette coloration sera plus ou moins intense selon l’exposition; au soleil le feuillage est très foncé presque noir, à mi-ombre il est rouge pourpré.

Pennisetum setaceum et sa couleur pourpre

Le croton (Codiaeum) se décline en plusieurs espèces d’arbres, d’arbustes et de plantes vivaces dont le feuillage est persistant.

Il est souvent utiliser pour les haies. Les feuilles sont linéaires à ovales, coriaces, lobées de différentes façons, et souvent panachées : couleurs vives avec de fortes nervures jaunes.

Le bégonia à feuilles ou Bégonia Rex est une espèce qui possède de nombreux hybrides aux couleurs surprenantes à grandes feuilles, dans une vaste gamme de tons, souvent tachetées, maculées ou nettement nervurées. Le bégonia est une plante très florifère de petite taille. 

Bégonia à feuilles

Voila qui conclue notre guide de la couleur au jardin. Nous espérons vous avoir donné des idées et si vous souhaitez des conseils et des astuces n’hésitez pas à demander à nos spécialistes sur place.